© Pascal Rapoport

Les glandes de Meibomius se situent sur le bord des paupières. Elles produisent une substance huileuse (meibum) qui constitue une composante importante des larmes (la couche lipidique).

 Cette couche lipidique évite l’évaporation rapide des larmes et protège vos yeux contre la sécheresse et les lésions de la surface de l’œil.

Le dysfonctionnement des glandes de Meibomius (DGM) se caractérise par une obstruction des orifices des glandes par le meibum (des secrétions huileuses). Ce meibum s'accumule donc dans des glandes souvent inflammatoires et est insuffisamment secrétée. La partie qui arrive désormais jusqu’aux larmes, est de moins bonne qualité. Ceci implique une évaporation plus intense des larmes et donc des yeux secs.

Les glandes de Meibomius sont gonflées et les paupières enflammées, ce qui provoque une irritation, du prurit, une vision trouble et une sensation de corps étranger.

Ces troubles sont particulièrement marqués chez les porteurs de lentilles de contact ou lors du travail sur écran

Dysfonctionnement des glandes de Meibomius